https://pourvouslesfemmes.com/rss
POUR VOUS LES FEMMES .COM - TONY RICHARD LE 18 SEPTEMBRE 2007 - L’ÉCRIN DE LA PENSÉE - DANS MA MAISON DE PAPIER ENTRE LA PLUME ET L'ENCRIER SUR LE FLOT DES PENSÉES -

POUR VOUS LES FEMMES - Dans ma maison de papier entre la plume et l'encrier sur le flot des pensées mon coeur s'est égaré. L'amour dans son silence caresse l'absence. Mon cœur pleurait des mots dans cette rémanence. Dans la réalité les rêves dissipés il a fallu se plier à des règles de vie. Aujourd'hui c'est fini libre en partie je le suis comme l'esclave du boulet. L’histoire s'est gravée en quelques soupirs sur l’empreinte d’une vie repoussant le temps qui passe . Des signes du destin habillent chaque matin, nourrissent le cœur de tellement d'envies et regrets. Avancer pour encore espérer un jour recommencer, un jour tout commencer. Tous les copyrights valides et actifs qui sont reliés au numéro du détenteur indiqué figurent dans ses pages. La reproduction des œuvres en tout ou en partie est un acte illégal. Le copyright est valide dans plus de 164 pays signataires de la convention de Berne pour la protection des droits d'auteur. Copyright 00047540 - Copyright 00050258 - Copyright 00069604-1 - Copyright 00072631-1 - Copyright 00073262-1 - Copyright 00073262-2 - Tony Richard.

LE PASSÉ ET LE PRÉSENT PAR TONY RICHARD - LE PASSÉ ET LE PRÉSENT POÉTIQUEMENT PENSANT -

 

 

LE PASSÉ ET LE PRÉSENT

Par Tony richard

LE 08 MAI 2020

  

 

 

LE PASSÉ ET LE PRÉSENT

 

 

Comme l'algue épouse le rocher

Le passé s'est scellé.

 

Comme l'eau du ruisseau s'en est allée

Le passé est passé en laissant quelques traces

Sur le temps qui efface.

 

Le présent nous berce des  jours d'avant

Il nous laisse le temps de choisir nos moments.

Il nous habille les instants sans les brumes du temps.

 

TONY  RICHARD

 

COPYDÉPÔT

00047540

 

LE PASSÉ ET LE PRÉSENT

 

COMME L'ALGUE ÉPOUSE LE ROCHER

 

https://pourvouslesfemmes.com/article-le-passe-et-le-present.html

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
.
Comme l'algue épouse le rocher le passé s'est scellé.
Tony richard
Répondre
.
Comme l'eau du ruisseau s'en est allée le passé est passé en laissant quelques traces sur le temps qui efface.
Tony richard
Répondre
D
Jolie Poésie, aux mots légers qui s'envolent dans le vent du temps. Le passé s'en est allé, et souvent il laisse des traces, marques de nos expériences qui difficilement s'effacent. Elles nous mènent à la prudence, vers une certaines sagesse. Un grand merci Tony pour ce joli partage.
Répondre
.
Comme un vent léger tes lignes viennent caresser l'âme dans l'écrin du souvenir.
Merci pour tes mots. Prends soin de Toi.
Tony richard
Sitemap: https://pourvouslesfemmes.com/sitemap.xml