POUR VOUS LES FEMMES PAR TONY RICHARD LE 18 SEPTEMBRE 2007 - L’ÉCRIN DE LA PENSÉE - DANS MA MAISON DE PAPIER ENTRE LA PLUME ET L'ENCRIER SUR LE FLOT DES PENSÉES - LE SOUFFLE DES MOTS - POÈMES POÉSIE

L’ÉCRIN DE LA PENSÉE. Dans ma maison de papier entre la plume et l'encrier sur le flot des pensées mon coeur s'est égaré. Aux flux des émotions sans bruit s'égrènent les printemps sur le film du temps aux vœux de Cupidon. La Poésie est à la vie la lumière de ses nuits . Elle est un miroir, les brumes de l'espoir . L'écrin du souvenir se berce de quelques soupirs, La mélodie du temps comme pour le retenir. De quelques lignes te faire un signe. Si loin là bas mais proche parfois. Le chant du coeur c'est un ailleurs, seul le silence sait ça. Le chagrin et la peine de ce manque en soi dans un coeur assez grand pour s'y glisser dedans. Un simple amour naissant mais la mort droit devant. La vie est carnassière et détruit les amants. Tous les copyrights valides et actifs qui sont reliés au numéro du détenteur indiqué figurent dans ses pages. La reproduction des œuvres décrites, sans l'autorisation du détenteur des droits d'auteur inscrit dans ses pages, est un acte illégal. Copyright 00047540 Copyright 00050258

HÉ TOI LA PEINE / HÉ TOI LA PEINE PAR TONY RICHARD LE 13 FÉVRIER 2016 / LE CHAGRIN S'ACCOUPLERA UN AN DÉJÀ POÉTIQUEMENT PENSANT

 

 

HÉ TOI LA PEINE

  

Par Tony richard

  

LE 13 FÉVRIER 2016

 

 

Le chagrin s'accouplera Création par Tony richard pour Hé toi la peine. Tous droits réservés

 

 

 

Un an déjà le mal de toi.

Vers quel chemin quel destin.

 

Sans toi le chagrin s’accouplera.

Dans les yeux le brasier de l’enfer la brume des jours amers.

 

Sombre regard

Est-il trop tard.

Tes iris couleurs de mer reflètent l’hiver.

 

Hé toi la peine

Où tu m’emmènes.

C’est pour demain

Dans le creux de mes mains.

 

L’espoir en moi seras-tu là.

Un an déjà le mal de toi.

 

Peut être tu reviendras

Pour à nouveau partager

L’amour et l’amitié,

Graver le toi et moi.

 

Deux âmes qui s’enlacent

Pour laisser une trace

Où nos esprits se baignent

Pour éviter que le cœur saigne.

 

Hé toi un an déjà

La poésie nous a liés,

Le flot nous a bercés.

Le temps n'effacera.

 

TONY  RICHARD

 

COPYDÉPÔT

00047540

 

HÉ TOI LA PEINE

 

 

Création Copyright par Tony richard pour Hé toi la peine. Tous droits réservés

 

https://pourvouslesfemmes.com/article-he-toi-la-peine.html

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lady 15/02/2018 02:43

bonjour Tony...

poème d'un coeur qui n'a pas oublié....l'amour a laissé sa trace ineffaçable...! tous les ingrédients pour qu'un poète fleurisse une charmante composition !

merci

bise

ly xx

. 14/01/2021 10:15

Tes mots comme la fleur éclose tapissent la feuille de papier de ce parfum d'amitié que rien
ne peut venir troubler dans le fond d'une pensée.
Pensées Poétiques.
Tony richard

Tony richard 14/06/2016 17:15

Le temps n'efface rien
Se grave le chagrin .
http://www.thebookedition.com/fr/4539_tony-richard