POUR VOUS LES FEMMES PAR TONY RICHARD LE 18 SEPTEMBRE 2007 - L’ÉCRIN DE LA PENSÉE - DANS MA MAISON DE PAPIER ENTRE LA PLUME ET L'ENCRIER SUR LE FLOT DES PENSÉES - LE SOUFFLE DES MOTS - POÈMES POÉSIE

L’ÉCRIN DE LA PENSÉE. Dans ma maison de papier entre la plume et l'encrier sur le flot des pensées mon coeur s'est égaré. Aux flux des émotions sans bruit s'égrènent les printemps sur le film du temps aux vœux de Cupidon. La Poésie est à la vie la lumière de ses nuits . Elle est un miroir, les brumes de l'espoir . L'écrin du souvenir se berce de quelques soupirs, La mélodie du temps comme pour le retenir. De quelques lignes te faire un signe. Si loin là bas mais proche parfois. Le chant du coeur c'est un ailleurs, seul le silence sait ça. Le chagrin et la peine de ce manque en soi dans un coeur assez grand pour s'y glisser dedans. Un simple amour naissant mais la mort droit devant. La vie est carnassière et détruit les amants. Tous les copyrights valides et actifs qui sont reliés au numéro du détenteur indiqué figurent dans ses pages. La reproduction des œuvres décrites, sans l'autorisation du détenteur des droits d'auteur inscrit dans ses pages, est un acte illégal. Copyright 00047540 Copyright 00050258

DES MOTS GRAVÉS DANS L’ÉCRIN DU SOUVENIR - DES MOTS GRAVÉS DANS L’ÉCRIN DU SOUVENIR PAR TONY RICHARD ET NÉFERTITI LE 11 FÉVRIER 2008 - NOS PROMESSES DE RÊVES D’ÉTERNITÉ LES MOTS GRAVÉS UN MOIS DE FÉVRIER LA POÉSIE DANS LE COEUR

 

 

DES MOTS GRAVÉS DANS L’ÉCRIN DU SOUVENIR

  

LE 11 Février 2008

 

 

 

 

 

J'ai allumé les têtes de mes tristes bougies

Pour éclairer le regard sombre de ma longue nuit.


Fêté les souvenirs d'amour de notre vie

Sculpté les rondeurs d'une belle poésie.


Je t''ai rencontré sur mon chemin un beau matin,
Heureuse j'ai embrassé le front noble du destin
Les mains généreuses du ciel bleu.


 Suis entrée par la porte magique de tes yeux
Dans le jardin onirique de ton vaste château

Au clapotis de l'eau.

 

Emportée par les ailes de ma candeur
J'ai suivi la voix mélodieuse de ton oiseau chanteur

Le parfum exquis de tes jolies fleurs.


Laissé derrière moi mes clés
 Me suis perdue dans les brouillards de tes baisers,
C'était un jour de février tu étais mon premier
 Nos promesses de rêves d'éternité.


Soudain j'ai senti trembler
Mon coeur sous les orages d'antan
Comme la feuille torturée
Dans son sommeil par les grands vents
Vénus du puits des anciens firmaments.

 

 Laissé couler les larmes de mes mots
Sur le dessin amoureux de mon pauvre tableau
Jeté de l'eau sur les lueurs pâles de mes bougies.

 


J'ai effleuré la peau blessée de ma mélancolie
Ô comme j'ai souhaité habiter l'île mystérieuse
de ta demeure !


J'ai arrêté la course ambitieuse des heures
Dans ces moments couverts de bonheur,
Mouillé tout simplement mes songes dormeurs
Dans les eaux réelles de ton doux amour.
 

NÉFERTITI

&

TONY  RICHARD

 

COPYDÉPÔT

00047540

 

DES MOTS GRAVÉS DANS L’ÉCRIN DU SOUVENIR

 

 

 

 

Le souffle des mots est venu caresser l'âme.

Tony richard

Amitiés Poétiques

 

https://pourvouslesfemmes.com/article-des-mots-graves-dans-l-ecrin-du-souvenir.html

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Danielle JEANTET 30/05/2020 12:30

Quel joli poème aux mots remplis de mystères d'amour et de nostalgie, d'un passage de vie. Bravo pour cette belle association.
Dany.

. 31/12/2020 16:21

Merci pour tes lignes !
Tony richard

. 13/05/2020 09:10

Le souffle des mots est venu caresser l'âme dans l'écrin du souvenir.
Tony richard

. 19/05/2018 16:01

J'ai allumé les têtes de mes tristes bougies pour éclairer le regard sombre de ma longue nuit .